¡Bienvenida a las familias hispanohablantes!

Juillet 2018

De CoursPriveCefop
Aller à : navigation, rechercher
 Encouragements -:- Directives Générales aux Parents -:- Depuis_1981 

 Courriers_et_alertes_aux_familles -:- Un_peu_de_lecture_...   -:- Inscrire votre enfant 

Voilà une année scolaire forclose depuis trois semaines pour beaucoup ; pour d’autres, il semble que la cloche de la fin des cours ne saura retentir que lorsque la totalité du travail prévu sera accomplie. Le nombre des copies arrivées au secrétariat jusqu’au vingt juillet témoigne en effet de cette volonté pertinace dont font preuve élèves (et parents !). Comme le bon artisan son établi, le bon élève ne quitte son bureau que lorsque tout le travail fixé est (bien) achevé.

Sans surprise, comme les années précédentes, les élèves inscrits au Cours en classe terminale ont tous réussi les épreuves prévues à l’examen du B.A.C. Grâce à leur travail bien sûr ; mais aussi aux méthodes mises en œuvre par le Cours, comme au dévouement et à la rigueur des correcteurs des différentes disciplines. Le pourcentage des mentions obtenues demeure un très bon indicateur de performance de ces trois éléments (travail des élèves, méthodes utilisées, suivi des correcteurs) et une source de réconfort pour tous ceux qui de près ou de loin, collaborent à cette œuvre d’éducation catholique. Grand merci à ceux-ci, et bravo à ceux-là.

Pour autant, ce qui fonde et nourrit le dévouement de « ceux-ci », reste la certitude de travailler au développement des qualités et des capacités personnelles de chaque élève dans un esprit essentiellement et pratiquement catholique. J’écrivais l’an dernier à pareille époque que « l’obtention du baccalauréat, malgré tout ce qu’on en dit, ne représente pas l’horizon indépassable de la réussite scolaire et personnelle. Le travail scolaire et l’entraînement à l’étude intellectuelle auxquels les élèves sont soumis (obligation scolaire de 06 à 16 ans), ne sont certainement pas destinés à en faire des consommateurs asservis à un système économique quelconque. En leur donnant la formation que leurs parents, seuls responsables, ont librement choisie pour eux, ce travail scolaire et cet entraînement à l’étude intellectuelle sont d’abord et avant tout destinés à les rendre à leur tour, libres et responsables de leur volonté, de leur pensée, de leur conscience et de leurs actes, sous le regard de leur Créateur. Et ces élèves-là – vos enfants – parmi tous ceux de leur classe d’âge, sont des privilégiés ! ».

En me référant au texte donné en annexe, j’ajouterai que « ces privilégiés » qui sont ou qui vont être en concurrence avec des gens de leur âge formés par un système « d’une affligeante médiocrité » pourraient (devraient ?) sans fausse honte, par le fait même de la formation reçue, réussir bien mieux que les autres.

Depuis le printemps, nous savons que l’obligation scolaire sera étendue aux tout jeunes enfants, de 03 ans à 16 ans ! Mesure prenant effet à la rentrée 2019. Pour le présent, cette annonce légale a eu au moins une conséquence : celle d’inciter les familles à utiliser plus largement encore que par le passé, leur droit à instruire leurs enfants à la maison !

La journée des familles du 24 mars s’est fort bien déroulée ; comme chaque année, elle a permis à tous ceux qui ont su profiter de l’invitation – parents, élèves, correcteurs, secrétaires, collaborateurs, directeur – de se retrouver à La Peyratte pour échanger expériences et confidences, et passer une très bonne journée. Deux très bonnes nouvelles : près de quarante élèves ont participé à cette courte – mais dense – journée qui leur a permis de travailler dans des conditions proches de celles des examens ou des concours auxquels ils seront inéluctablement confrontés par la suite ; et l’amélioration des résultats qu’ils ont obtenus, déjà notée l’an passé, est confirmée.

Lorsque cette lettre vous parviendra, le secrétariat aura repris son rythme « de croisière » ; rythme probablement accéléré par le traitement des inscriptions pour l’année 2018-2019, bien qu’un grand nombre de familles (qui ont inscrit leurs enfants entre le 15 avril et le 20 juillet) aient déjà reçu supports et documents ; ce qui leur permettra de débuter le travail au moment choisi et non à celui (souvent trop tardif) imposé par les délais de traitement, ajoutés aux délais légaux et aux délais d’acheminement.

Un rappel : quelle que soit la nature de vos questions, interrogations, précisions…, n’hésitez pas à contacter le secrétariat, ou à aller chercher l’information dans les pages du site :http://coursprivecefop.org/index.php/Accueil

Quelques questions reviennent souvent : pour lesquelles des éléments concrets de réponse sont disponibles :

« il est très difficile de suivre le rythme d’un devoir par matière et par semaine. »
  1. - Septembre_2011
  2. - Mai_2012#Responsabilit.C3.A9
  3. - Janvier_2014
« Comment communiquer entre les familles ? »
  1. - Charte_du_Cours#Article_15
  2. - Décembre_2016#Journ.C3.A9e_des_Familles
  3. - Encouragements#crapaud-chameau
« J’ai des difficultés à faire travailler mon enfant »
Il vaut mieux en parler
  1. - avec le secrétariat > contacts
  2. - avec le directeur > contacts
  3. - contacter une personne de confiance, catholique, professionnellement plus apte à aborder les aspects plus techniques et psychologiques de la question > Encouragements#besoin_d.27aide_pour_faire_mieux_travailler_vos_enfants_.3F
« Les enfants étudiant par correspondance ne sont-ils pas désavantagés lors des examens d’état, par le manque de pratique en sciences, à l’oral… ?
Lire http://coursprivecefop.org/images/8/80/ART-52-1.pdf
notamment les paragraphes « Plainte téléphonique. », « Retours d'expérience. », « Examens et statistiques. ».

Enfin, pour vous souhaiter de bonnes, saintes et saines vacances, je n’ai pas cru extraordinaire ni déplacé de vous proposer ces litanies circonstanciées, retrouvées tout récemment dans un dossier déjà ancien ! ---

18-07-24-CIRCTRIM-3-17-18.pdf


Litanies des Vacances Chrétiennes à l'Usage des Parents
Seigneur, ayez pitié de nous. 
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, priez pour nous.
Saint Joseph, priez pour nous.
Sainte Famille de Nazareth, aidez-nous.
De nous sanctifier en vacances, Seigneur, faites-nous comprendre la nécessité.
De nous sanctifier en vacances, Seigneur, donnez-nous la ferme volonté.
De nous sanctifier en vacances, Seigneur, faites-nous la grâce.
De préparer spirituellement nos vacances, Seigneur, faites-nous la grâce.
D’en bien prévoir les difficultés, Seigneur, …
D’en bien prévoir la vie sacramentelle, Seigneur, …
De les centrer sur le saint sacrifice de la messe, Seigneur, …
D’y fréquenter plus que jamais le sacrement de pénitence, dont nous avons plus que jamais besoin, Seigneur, …
D’instaurer, dès le début, de saintes coutumes dont la force bienfaisante compense la perte du cadre habituel de vie, Seigneur, faites-nous la grâce.
De prévoir un sage emploi du temps, suffisamment souple pour être observable, suffisamment précis pour être bénéfique, Seigneur, faites-nous la grâce.
D’imposer la régularité du coucher comme du lever, Seigneur, …
De veiller à la prière du matin, souvent la plus oubliée, Seigneur, faites-nous la grâce.
De faire du chapelet quotidien une méditation aimante, Seigneur, faites-nous la grâce.
D’avoir chaque soir la vraie contrition de nos fautes, Seigneur, …
De joindre douceur et fermeté dans l’exercice de l’autorité, Seigneur, faites-nous la grâce.
De faire étudier nos enfants en vacances, Seigneur, …
D’entretenir en leurs âmes le sens du service et du sacrifice, Seigneur, …
De demander régulièrement leur aide, même quand il semblerait plus facile et plus expéditif de tout faire nous-mêmes, Seigneur, faites-nous la grâce.
De prendre nous-mêmes du temps pour l’étude et la lecture sérieuse, et d’en donner le goût à nos enfants, Seigneur, …
De parler en profondeur avec nos enfants, Seigneur, …
De parler avec chacun en particulier, Seigneur, …
De donner les bonnes réponses à leurs questions, mais, plus encore, de savoir faire naître en eux les bonnes questions, Seigneur, faites-nous la grâce.
De nous faire enfants avec nos enfants, Seigneur, …
D’entrer dans leurs jeux avec simplicité, mais sans niaiserie, et toujours pour élever leurs âmes, Seigneur, …
De leur donner de saines occupations, Seigneur, …
De nous adapter aux capacités et aux intérêts de chacun, mais sans jamais les abandonner totalement à eux-mêmes, Seigneur, …
De porter paisiblement et affectueusement la croix de la surveillance constante, Seigneur, faites-nous la grâce.
De faire naître de nobles projets de vacances dans l’âme de nos adolescents, Seigneur, faites-nous la grâce.
De soutenir discrètement mais fermement leur persévérance, Seigneur, faites-nous la grâce.
De surveiller leurs fréquentations et leurs lectures, Seigneur, …
De les protéger des jeux abrutissants, Seigneur, …
De garder toujours la crainte du salut de leurs âmes, Seigneur, …
D’accepter les contrariétés comme venant de la main de Dieu, Seigneur, faites-nous la grâce.
De les faire accepter de même par nos enfants comme les occasions d’un plus grand amour, Seigneur, …
De porter dignement et joyeusement le poids des intempéries, Seigneur, faites-nous la grâce.
De ne jamais attenter à la modestie chrétienne, Seigneur, …
De fuir les lieux moralement pollués, Seigneur, …
De refuser courageusement la télévision, Seigneur, …
De protéger efficacement notre foyer contre les modes, les musiques, les images et les influences du monde, Seigneur, …
D’y faire aimer la chasteté, Seigneur, …
D’y faire régner la vraie joie chrétienne, Seigneur,…
D’apercevoir à travers la création votre gloire et votre bonté, Seigneur, faites-nous la grâce.
D’apprécier les chefs d’œuvre de notre civilisation chrétienne, Seigneur, faites-nous la grâce.
De savoir faire admirer le beau, Seigneur, …
De chanter souvent en famille, Seigneur, …
De vivre en votre présence, dans les occupations les plus humbles comme les plus prenantes, Seigneur, …
Des pièges du démon, Seigneur, protégez nous.
De l’esprit du monde, Seigneur, protégez nous.
De l’esprit d’indépendance, Seigneur, protégez nous
De l’esprit de jouissance, Seigneur, protégez nous
De l’esprit de dérision, Seigneur, protégez nous
De l’esprit d’excitation, Seigneur, … protégez nous Des séductions de l’audiovisuel, Seigneur, protégez nous.
Des images laides ou abrutissantes, Seigneur, protégez nous
De la bêtise et de la vulgarité ambiantes, Seigneur, …
De la mollesse et de l’oisiveté, Seigneur, protégez nous
De la perte du sens de l’effort, Seigneur, protégez nous
Du laisser-aller dans l’habillement ou la tenue, Seigneur, …
De la tristesse d’une journée sans sacrifice, Seigneur, …
De la démission de l’autorité, Seigneur, protégez nous
Agneau de Dieu qui ôtez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu qui ôtez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu qui ôtez les péchés du monde, ayez pitié de nous.
 COURS PRIVÉ par correspondance CEFOP - SAINT DOMINIQUE SAVIO ET SAINTE MARIA GORETTI
Siège : Les Guillots- 18 260 VILLEGENON

Direction :
Courriel : direction[@]coursprivecefop.org

Secrétariat - Inscriptions - Toutes correspondances
Cours Privé CEFOP - BP 16 - 79 390 THENEZAY
Téléphone. 09 61 51 06 16;
Courriel : inscriptions[@]coursprivecefop.org